Actualités‎ > ‎

Mémoire de Recherche

publié le 11 mars 2015 à 01:21 par Cathy Broutin   [ mis à jour : 11 mars 2015 à 01:23 ]

L’influence des représentations lors de l’évaluation des compétences infirmières.

Rachel LEPAPE
Sous la direction de : Mme JOUET Emmanuelle
Année : 2013-2014.

Mémoire présenté en vue de l’obtention du Master 2ème année « Sciences de l’Education » spécialité « Recherche en Education et en Formation »

Mots clés : compétences, étudiants infirmiers, évaluation, représentations, stage.

Résumé :

Pratiques évaluatives des compétences infirmières en formation initiale 


Le référentiel infirmier a vu le jour en 2009. Il correspond à une volonté de mise en adéquation entre les compétences infirmières et les besoins de la population française. Ce référentiel a introduit dans cette formation par alternance une logique de compétence. L’apprentissage théorique et pratique est axé sur l’expérience vécue par un étudiant infirmier dans une situation de soins.

Cette réflexion est centrée sur les représentations des tuteurs, des étudiants infirmiers et des formateurs en ce qui concerne l’évaluation sommative des compétences en fin de stage. Cette recherche propose de comprendre l’influence d’une pratique évaluative en termes de compétence sur le processus de professionnalisation de l’étudiant(e) infirmier(ère).

Les constats proviennent d’une pré étude de feuilles d’évaluation de stage, d’échanges informels avec les professionnels de santé, les étudiants et les formateurs. Ils révèlent des disparités au niveau de la pratique évaluative des compétences en stage des étudiants infirmiers. Il apparait que le concept de compétence n’est pas clair. Il y a différentes interprétations des indicateurs et des critères d’une compétence.

Nos questionnements restent centrés sur les concepts de représentation individuelle, de compétence et d’évaluation d’une compétence qui influent sur de la progression de l’étudiant dans son parcours de stage.

La question de recherche se définit de la manière suivante : « En quoi les représentations des tuteurs de stage et des formateurs influencent-elles l’évaluation des compétences en fin de stage d’un étudiant infirmier ? ». Nous avons formulé une hypothèse : « c’est la compréhension de l’approche par compétence de la part du tuteur, du formateur et de l’étudiant qui permet de réaliser une évaluation de fin de stage en cohérence avec les attentes du référentiel infirmier ».

Cette étude qualitative a été mise en œuvre pour comprendre la dynamique de l’évaluation des compétences en stage sous l’influence des représentations individuelles et collectives. L’enquête s’est déroulée au sein d’un institut de formation en soins infirmiers. Des entretiens semi-directifs menés auprès des trois acteurs de la formation infirmière ont été un des points de départ du travail de recherche.

Les résultats et l’analyse des données de cette recherche ont permis de constater que les acteurs de cette formation définissent principalement la compétence comme une mobilisation des trois savoirs en situation. Ils considèrent que ce concept d’évaluation est nécessaire pour situer l’étudiant dans son parcours en termes de progression. Mais, ils ont un regard négatif sur l’évaluation des compétences. La subjectivité de l’évaluation des compétences est mise en avant avec l’interprétation des indicateurs et des critères ; en soulignant une imprécision du vocabulaire et de la sémantique dans la formulation des critères.