Actualités‎ > ‎

Travailler en Angleterre

publié le 20 juil. 2015 à 03:05 par Cathy Broutin   [ mis à jour : 17 août 2015 à 02:37 ]
" Distribution des médicaments en cours. Ne pas déranger " © Aurélia peigné

Une étudiante de l’IFFP de Dreux revient d’un stage en Angleterre avec le projet d’y retourner pour travailler.

C’est à 2 heures en train de Londres, plus précisément à l’Hôpital d’Evesham, qu’Aurélia Peigné, étudiante infirmière de 3ème année, a choisi d’effectuer son stage optionnel de 4 semaines. Aurélia a choisi l’Angleterre. Nous avons voulu en savoir un peu plus…

Pourquoi avoir choisi l’Angleterre pour votre stage ?

J'ai toujours aimé l'Angleterre et sa culture depuis l'âge de 12 ans. Il était donc évident pour moi d'effectuer un stage là-bas. De plus, avoir la chance de découvrir la façon de travailler, outre-manche, est une expérience magnifique. Je tiens à remercier Stéphane Bertel (formateur) de s'être démené pour que j'ai la chance de faire ce stage et Isabelle Picard (professeur d'anglais) pour avoir traduit l'intégralité des documents nécessaires au stage et pour son soutien indéfectible. Sans eux, cette expérience n'aurait pas été possible.

Quelles différences avez-vous pu constater avec les stages que vous avez effectués en France ?

La première différence a, sans doute, été le nombre de personnes travaillant auprès des patients. Dans le service où j'étais, il y avait 3 infirmières et 5 aides-soignantes pour 17 patientes ! En France, on a deux fois moins de soignants pour autant de patients ou plus.
La deuxième différence a été le fait qu'ils soient axès en majorité sur les soins relationnels, c'est la politique de l'Angleterre d'être basé en grande partie sur le modèle de Virginia Henderson (théoricienne en soins infirmiers).
Et il y a évidemment toutes les petites différences de matériel, de moyens, de médicaments auxquels il a fallu s'habituer également.

Pourquoi vouloir travailler en Angleterre ?

J'ai envie d'aller travailler en Angleterre car c'était un rêve d'enfant, qui maintenant est une volonté d'adulte.
C'est une évidence de travailler là-bas pour moi car j'y retrouve toutes mes valeurs professionnelles et personnelles qui me font me sentir bien et juste dans ma profession.

Qu’avez-vous retenu de cette expérience ?

J'ai retenu que des choses positives. L'accueil, le travail d'équipe, l'intérêt que chacun a pour les autres, la culture, la nourriture (excellente malgré les aprioris des français) et tant d'autres choses ....
Ce stage m'a tellement apporté que je pense que chacun aurait sa chance de partir à l'étranger et que cette chance est à saisir car il n'est pas sûr qu'elle revienne un jour !

Interview d’Aurélia Peigné 
Propos recueillis par Cathy Broutin