CEIFS

Consortium Erasmus+ des Instituts de Formation en Santé de la Région Centre Val de Loire

Bénéficiaires

Les étudiants et personnels inscrits dans l’un des 6 Instituts de formation en soins infirmiers adhérents au consortium ERASMUS + de la Région Centre Val-de-Loire ci dessous :

Le dispositif ERASMUS+, mis en place en Région Centre Val-de-Loire dans le cadre du programme européen ERASMUS+ 2014-2020, vise à favoriser la mobilité de stage des étudiants des Instituts de formation en soins infirmiers ainsi que de la mobilité pour formation ou enseignement des personnels de ces établissements.

Un consortium a été créé entre les Instituts de formation en soins infirmiers de la Région Centre Val-deLoire, afin de mettre en place un projet favorisant les mobilités européennes des étudiants de cette filière.

Un Comité de Pilotage, créé par le Consortium, est composé de représentants et de référents désignés par ce dernier. Un contrat financier est signé par le Centre Hospitalier Victor Jousselin de Dreux et l’Agence Europe Éducation Formation France (autorité nationale du programme ERASMUS+). Il détermine le montant de la subvention ERASMUS+ allouée au consortium pour la mise en œuvre du dispositif de mobilité étudiante et des personnels.

Contact

Chargé de missionM. BERTEL Stéphanecadre de santé formateur consortium.erasmus.cvl@ifsi-dreux.frtél : +33 648 270 137
Présentation_Consortium_Web_Maj20200302.pptx

Présentation du Consortium Erasmus+ des Instituts de Formation en Santé de la Région Centre Val de Loire

Cette présentation vous propose notamment de découvrir ce qu'est le programme Erasmus+ et le Consortium, pourquoi partir en mobilité Erasmus+, les bonnes questions à se poser avant de postuler à une mobilité, les destinations possibles, les critères d’attribution d’une bourse, et la procédure de sélection.

Bourse de stage ERASMUS pour les étudiants

Le montant total de la bourse est calculé sur la base de la durée du stage prévue par le contrat de formation pour les mobilités de stage signé par l’IFSI et la structure d’accueil. Il s’agit d’un montant maximum. Le montant mensuel de la bourse (dénommé mensualité) est attribuée par période d’un mois (30 jours) et est défini selon les destinations réparties en trois groupes pays conformément au guide programme ERASMUS +.


Groupe 1 : 470 €

Pays membres du programme où le coût de la vie est plus élevé.

Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Suède, Royaume-Uni.

Groupe 2 : 420 €

Pays membres du programme où le coût de la vie est moyen.

Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal.

Groupe 3 : 370 €

Pays membres du programme où le coût de la vie est plus faible.

Ancienne République Yougoslave de Macédoine, Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Turquie.

Conditions d’éligibilité

1- Sélection pédagogique par les instituts de formation en soins infirmiers :

L'IFSI sélectionne les étudiants habilités à déposer une demande de bourse de stage ERASMUS+ sur la base de critères qu’il a préalablement définis et communiqués au consortium et aux candidats à la mobilité.

Critères de sélection minimum du Consortium :

  • Avoir obtenu 60 ECTS à la fin du semestre 2,

  • Rédiger un CV de son parcours scolaire et/ou universitaire

  • Rédiger une lettre de motivation en lien avec le projet de formation en soins infirmiers,

  • Présenter un relevé des notes au jour de la demande de mobilité.

Chaque IFSI possèdent en plus des critères spécifiques qui s'ajoutent à ceux du Consortium.

2- Rédaction du dossier pédagogique et administratif avec le référent local Erasmus, puis administration des dossiers complets par le chargé de mission Erasmus, réceptionnés avant la date limite fixée par le Comité de Pilotage du Consortium.

3- Attribution des bourses de stage

Le chargé de mission attribue une bourse de stage aux étudiants sélectionnés par les instituts de formation en soins infirmiers, selon les critères ci-contre.

Liste des critères pour l'obtention de la bourse

La bourse de stage ERASMUS+ est attribuée pour les mobilités débutées à compter du 1er juin précédant la rentrée universitaire et s’achevant au plus tard le 30 septembre de l’année suivante.

  • Être inscrit dans un des établissements membres du consortium durant l’année de la mobilité. Les établissements membres du Consortium proposent un programme d’études sanctionné par un diplôme d’enseignement supérieur reconnu conformément aux procédures en vigueur en France.

  • Effectuer un stage d’une durée pouvant varier entre 2 mois minimum et 12 mois maximum (de date à date, dans le respect des périodes de stage maximales prévues dans la scolarité de l’étudiant).

  • Effectuer un stage à temps plein dans une structure située dans un pays éligible au programme ERASMUS+.

  • Effectuer un stage dans un organisme d’accueil éligible au programme ERASMUS+ : les entreprises éligibles sont tout organisme exerçant une activité économique relevant du secteur privé ou public, quels que soient sa taille, son statut juridique ou ses secteurs d’activité économique, y compris l’économie sociale.

  • Les organismes suivants ne sont pas éligibles en tant qu’organismes d’accueil :

    • les institutions européennes et autres organismes communautaires dont les agences spécialisées,

    • les organismes gérant les programmes européens (afin d’éviter d’éventuels conflits d’intérêts et/ou doubles financements),

    • la représentation diplomatique (ambassade, consulat) du pays d’origine (c’est-à-dire pays d’envoi de l’étudiant, pays d’origine/de citoyenneté).

  • Ne pas percevoir de bourse d’aide à la mobilité de la Région Centre Val-de-Loire ou d’une autre Région française pour la même période de mobilité.

  • Ne pas bénéficier d’une autre aide financière de l’Union Européenne pour la même période de mobilité.

  • La période de mobilité cumulée sur un cycle de formation ne doit pas être supérieure à 12 mois.

  • Effectuer une évaluation en ligne de ses compétences linguistiques, avant et à la fin de la période de mobilité, uniquement pour les langues d’enseignement/travail accessibles sur la plateforme OLS, exception faite des personnes dont la langue concernée est la langue maternelle.

Témoignages

Date de publication : 01/2020

Mise à jour : 07/2020